Référencement

Bien rédiger vos contenus Web – les points clés –

Beaucoup d’entreprises souhaitent mettre en place un programme éditorial et rédiger sur le web des articles permettant de faire valoir leur expertise en partageant des sujets intéressants concernant leur secteur d’activité par exemple… Mais encore faut-il savoir produire des contenus captivants et structurés pour pouvoir développer sa visibilité. Vous l’avez compris, rédiger pour le web nécessite le respect de quelques règles essentielles. Voici quelques conseils pour mettre en valeur vos écrits et avoir une bonne et performante méthode de rédaction Web.


 

Une structure éditoriale en entonnoir inversé


Ces étapes sont à prendre en compte après avoir établi votre stratégie de communication web, en ayant au préalable réfléchi et fixé votre ligne éditoriale.
Une fois cette démarche préétablie, vous aller entrer directement dans l’élaboration de vos premier contenus. La priorité va être de capter l’attention du lecteur.

Limiter le suspens

L’entonnoir (ou pyramide) inversé, est simplement le fait de dévoiler le plus important du contenu dans les première lignes. Fini le suspens façon Agatha Christie. Sur le Web, l’internaute veut tout, tout de suite. On part donc du plus important, de l’information en elle-même, au plus minutieux. Pour reprendre l’image du thriller, on commencerait donc par annoncer qui est le coupable, puis qui est la victime avant de raconter l’histoire plus en détail.

Soignez vos messages

Il faut être clair et précis en utilisant les bons termes, sans rentrer dans le jargon. Bien souvent un lecteur qui ne comprend pas ce qu’il lit ira chercher l’information simplifiée ailleurs.

 

N’oubliez jamais le référencement naturel (S.E.O)

 

Une histoire de mots-clés

Vis-à-vis du référencement Google, il est important d’insérer les bons mots ou expressions -clés. A l’ère où Google trouve des réponses à quasiment toutes les questions les plus farfelues soient-elles, il est important de cerner directement les mots-clés de votre page/texte/sujet, pour être bien référencé par Google. Evidemment, trouver le ou les mots-clés n’est pas synonyme d’un référencement parfait et ultra optimisé, mais c’est un point essentiel et déterminant! Ils doivent prendre en compte l’intention de l’internaute.
Soyez attrayant en travaillant vos titres (balise “title”) et les méta-descriptions ! Bien que la méta-description ne soit plus un critère déterminant de votre position dans l’apparition des résultats des moteurs de recherche elle reste intéressante car elle incite au clic.

Privilégiez la qualité à la quantité

Le référencement dépend aussi de la qualité, de la pertinence de votre contenu, de sa longueur, de sa cohérence, et des critères d’évaluation des GoogleBot (C’est le nom qu’on donne aux robots de Google qui scannent les sites et pages web pour les référencer). Par exemple, un contenu interminable qui ne contient aucun mot-clé n’aura pas les mêmes résultats qu’un contenu plus bref mais agrémenté des bons mots-clés aux bons endroits

Ce qu’il faut retenir, c’est que lorsque l’utilisateur tapera sa demande, si votre mot-clé n’est pas défini, vous n’aurez aucune chance (ou vraiment peu) d’apparaître dans les premiers résultats annoncés par Google. Il serait pourtant bien dommage de s’en priver, sachant que la grande majorité des internautes (92% précisément) ne daigne même pas s’aventurer au delà de la première page de résultats de leur moteur de recherche !


 

Adaptez toujours votre contenu au sujet et au support

 

Être lisible partout : Du mobile au desktop

Pensez à faciliter la lecture pour l’internaute. Vous devez être lisible et attrayant. Soignez vos landing pages, pour inciter le lecteur à y rester ou parcourir davantage votre site.
N’oubliez pas d’adapter le contenu au format dans lequel il sera lu : c’est à dire aux affichages mobiles, aux tablettes, … c’est ce qu’on appelle le « responsive design ». Sachez que désormais Google favorise les contenus AMP (Accelerated Mobile Page). Lorsque l’on sait qu’en 2017, 1 internaute sur 5 ne se sert que de son mobile ou de sa tablette pour naviguer sur le web, il devient évident que le mobile est l’usage d’internet de demain.

Adaptez vous aux supports

Enfin, la manière de communiquer sur le Web diffère aussi du support que vous utilisez. Les réseaux sociaux permettent de s’exprimer différemment, un blog peut avoir une intonation solennelle ou plutôt légère, se permettre des articles de plus grande envergure tandis que Twitter vous demande d’être concis, bien que l’application ait doublé sa capacité de caractères dans ses posts. Instagram privilégie les visuels, LinkedIn est axé sur le réseautage entrepreneurial… Vous l’avez compris, chaque réseau social a sa spécificité, il faut donc choisir le(s) plus pertinent(s) pour votre communication.

Vous avez des projets ? N’hésitez pas à nous demander conseil :

Contactez-nous

Posted by Julie Sébille

Les bases du SEO, pour bien commencer 2018 sur les moteurs de recherches

En 2018, le référencement naturel (SEO) reste encore un levier essentiel de la visibilité de vos services et produits sur le web. Même si certaines entreprises paraissent indétrônables sur le web, le SEO permet de contrebalancer la tendance en donnant une chance à peu près égale à toutes les sociétés. Et à la différence de beaucoup d’autres leviers marketing, le référencement naturel est gratuit ou presque… Si vous avez les compétences techniques et rédactionnelles, il vous coûtera seulement du temps pour optimiser le plus possible vos contenus destinés aux clients potentiels. À vous de montrer à Google que vous n’avez pas seulement un site magnifique mais que vous êtes une référence dans votre domaine.

Comment fonctionne le référencement naturel

 

Mais alors comment améliorer la position de ses articles dans Google et autres moteurs de recherche ? Il faut savoir qu’un article doit être écrit pour :

  • Des cibles (internautes) qui vont être séduites par le sujet de vos articles et par la manière dont vous les avez écrits.
  • Google et autres moteurs de recherche qui lisent les contenus de votre page (le « Crawl ») et vont positionner l’article grâce à un algorithme (jalousement secret) qui va calculer sa pertinence selon les requêtes des internautes.

Et même si Google est devenu sémantique, il est nécessaire d’adapter votre contenu à certaines contraintes de son langage. Jongler entre le contenu utilisateur et le langage des moteurs de recherche dans la rédaction de son article est d’une importance cruciale.

Les bonnes pratiques des entreprises pour optimiser leur référencement naturel

 

Pour vous faciliter la tâche, nous avons répertorié les étapes de base du SEO à destination des entreprises. Lancez-vous pour grignoter petit à petit une position de plus en plus importante dans les résultats soumis aux internautes.

1 – Spécialisez votre secteur d’activité

Internet est vaste et la concurrence est rude. Il sera plus simple pour les entreprises de se focaliser sur leur expertise. Même si avec la spécialisation de votre contenu vous toucherez moins de clients potentiels, il faut se dire qu’ainsi, vous aurez plus de chance de vous démarquer et de toucher des prospects de qualité. Il va de même pour le référencement local, n’essayez pas de concurrencer les grandes entreprises multinationales : privilégiez dans un premier temps l’optimisation votre référencement local.

2 – Définir une stratégie « mots-clés »

Trouvez les clés qui vont ouvrir les portes de Google… Vous avez compris l’intérêt de spécialiser son contenu sur le web, il faut maintenant optimiser sa visibilité avec des mots-clés pertinents dans les articles. Mais comment les choisir ? L’outil de planification de mots-clefs développé par Google, nommé Keyword Planner, vous permettra de trouver les termes les plus performants en fonction du nombre de recherches réellement effectuées par les internautes. Trouvez votre positionnement sémantique et mettez vos mots-clés dans le titre de votre page ou article.

 

3 – Balisage de votre page

Structurez vos textes et vos balises H1, H2, H3, UL …. Un seul titre H1 par page et des sous-titres H2, H3 en dessous. Dans un site internet développé SEO Friendly, les balises doivent être clairement identifiables par les moteurs de recherche.

4 – Rédaction pertinente et qualitative

Améliorez la pertinence des contenus de votre page web pour attirer toujours plus d’internautes et les convertir en clients. Certaines entreprises adoptent une charte éditoriale pour cadrer les sujets et qui définit les bonnes pratiques de « comment écrire sur le web ».

5 – Liens Netlinking

Intégrez vos sites et vos contenus sur la toile pour favoriser le maillage de vos liens internes (entre vos pages et vos articles) et de vos liens externes qui facilitent la navigation globale sur le web.

6 – Visibilité de la page dans les moteurs de recherches

Structurez les contenus pour susciter l’envie de cliquer sur votre site depuis les moteurs de recherche.

  • Titre SEO : Le titre perd de plus en plus d’importance pour le référencement mais il est néanmoins indispensable pour capter l’attention des visiteurs dans les résultats de recherche. Le titre doit être unique. Entre 65 et 75 caractères.
  • Méta-description SEO : Rédigez une méta-description cohérente avec votre page. Il s’agit d’une brève description qui est primordiale pour augmenter le nombre de clics sur votre article et qui vient compléter l’action du titre. Les 160 premiers caractères sont visibles.

7 – Travaillez le référencement de vos images

Renseignez les balises « alt » dans les images insérées. Un titre et une légende sont toujours les bienvenus pour accompagner vos images à la lecture de votre article (vous aurez aussi de la visibilité depuis Google image !).

8 – Pensez Mobile-first

Depuis 2015 Google pénalise les sites internet qui ne s’adaptent pas au format mobile. Autant vous dire que pour se lancer dans le SEO, la base est d’avoir un site internet en « responsive design » qui va s’adapter à l’appareil avec lequel l’internaute se connecte.

9 – Chargement de la page

Google et autres moteurs de recherche recalent les sites trop lents. Il est donc important d’alléger au maximum les photos et les vidéos qui pourraient alourdir le chargement des pages. Notre ami Google aime bien le simple et efficace !.

10 – Partage sur les canaux

Publiez vos articles sur les réseaux sociaux et variez les descriptions lors des partages. Faites-vous voir et créez du trafic sur votre page/ site car vous capitaliserez votre notoriété et ça, les moteurs de recherche en raffolent.

En conclusion, travaillez votre notoriété digitale !

 

L’objectif pour le SEO est de gagner en notoriété. Un travail de qualité sur les contenus, le netlinking, la rapidité de chargement de pages, etc… permettra aux pages d’augmenter leur notoriété auprès des moteurs de recherche. Plus vous serez connu, plus le site et les articles seront classés dans le « Top position ». Cependant ce travail portera ses fruits sur plusieurs semaines voire plusieurs mois. Certaines entreprises n’ont pas le temps d’attendre car le temps, c’est de l’argent. Nous leur conseillons d’associer un minimum de budget en parallèle pour lancer des campagnes payantes sur internet (SEA) pour dégager des résultats plus rapides.

Vous souhaitez être accompagné pour la mise en place de votre stratégie seo ?

Contactez-nous

Nos compétences :
Audits de qualité | Page Rank | Tendances et mots-clés porteurs | Stratégie de contenus inbound marketing | Facteurs techniques « On Site » | Netlinking | Mobile First | Extraits enrichis

Posted by asdoria