Web Marketing

Dropshipping : comment ça marche ?

Avez-vous déjà entendu parlé du dropshipping ? Une méthode de vente pourtant utilisée depuis des années qui fait parler d’elle notamment sur les réseaux sociaux et les marketplace. Le dropshipping consiste à expédier vos produits directement depuis les entrepôts de votre fournisseur à vos clients. Dans quel cas utiliser le dropshipping ? Pour quel type de business ? Quels sont ses points forts et ses faiblesses ? Décryptage.

Le dropshipping, la méthode de vente tendance

En tant qu’experts e-commerce depuis plus de 12 ans, nous connaissons et avons expérimenté une bonne partie des méthodes de vente en ligne. De la méga-boutique en ligne multi-produits et multi-catégories, au site e-commerce mono-produit ultra spécifique, nous en avons vu sous toutes les formes !
De plus en plus de personnes souhaitant se lancer dans le e-commerce se voient particulièrement intriguées par le dropshipping, réputé pour être un bon moyen pour commencer dans la vente en ligne. Souvent vantée comme la méthode ultime en tant que particulier pour se faire un business supplémentaire, le dropshipping est une méthode de vente sérieuse utilisée également par les professionnels souhaitant diminuer ou supprimer complètement leur(s) entrepôt(s) de stockage ou libérer de l’espace pour gagner des parts de marché avec d’autres typologies de produits.

Et oui, le dropshipping a la particularité de supprimer la partie “stockage” dans votre chaîne de distribution. Le client vous commande des produits, que vous commandez à votre tour à votre fournisseur, qui les expédie directement à votre client.

Économisez vos coûts avec le dropshipping

Votre fournisseur gère ainsi pour vous toute la logistique de ces produits ainsi que l’envoi au destinataire. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur l’aspect premier de la vente : le commercial.

Avoir un site marchand est une chose, mais le faire fonctionner efficacement et vendre ses produits dégageant une marge nécessaire au bon fonctionnement de votre entreprise en est une autre : avec le dropshipping, vous pouvez vous concentrer sur la vente de vos produits sans vous soucier de la logistique, de la gestion des stocks, des bons de livraison et de la préparation des colis. Une bonne méthode pour économiser sur ces coûts et gagner en efficacité sur votre stratégie de communication par exemple.

Conservez le contrôle de vos conditions de vente

L’avantage avec le dropshipping, c’est que vous n’avez pas besoin d’espace de stockage, donc. Vous êtes tout de même toujours garant du service après vente et de sa gestion, en cas de litige avec votre client, pour un produit accidentellement défectueux ou une erreur d’envoi, etc. Vous économisez le stockage coûteux sans perdre le contrôle sur les conditions de vente de votre produit.

✔️Autre point positif : votre produit ne subit pas plusieurs acheminements entre le fournisseur et vous-même avant d’arriver au client final. Il ne subit qu’une seule étape de transport entre le fournisseur et votre client.

Fournisseur en dropshipping : un lien de confiance

Attention, le dropshipping peut également avoir ses contreparties ! Dans un premier temps, il est primordial d’avoir un fournisseur de confiance. Un fournisseur qui gère mal ses stocks, qui n’est pas organisé dans sa logistique peut rapidement vous faire perdre en crédibilité auprès de vos clients : retards de livraison, défaut de stocks, annulation des commandes.
Il vous faut un lien fort avec votre fournisseur. Dans le cas contraire, un manque de communication pourrait générer une baisse de qualité de vos services directs envers votre client final, qui ne peut pas savoir ni comprendre que vos produits sont expédiés directement depuis l’entrepôt de votre fournisseur.

Le dropshipping incombe à une certaine dépendance envers votre fournisseur

Deuxième point à relever, les frais de livraison de votre fournisseur peuvent s’avérer élevés en fonction de ses prestations. Votre économie sur le stockage des produits peut ainsi être compensée par les frais de livraison. Attention donc à étudier l’intégralité des offres de votre fournisseur.

Enfin, vous restez dépendant de la production du fournisseur : s’il se retrouve en rupture de stock sur l’un de vos produits phrases, ou pire, s’il stoppe la production de ce produit, vous serez le premier à en pâtir. De même, le fournisseur reste libre de modifier le prix de vente de ses produits, ce qui peut avoir un impact non-négligeable sur vos prix de vente, votre positionnement sur le marché selon votre stratégie de vente etc.

Le dropshipping et les marketplace

Les places de marché telles qu’Amazon ou Cdiscount ont basé l’essence même de leur business sur le dropshipping : vous pouvez proposer vos produits en vente sur ces marketplace sans qu’elles ne possèdent le stock de ces produits (désormais, c’est possible avec le fulfillment. Vous vendez déjà sur les marketplace ? Découvrez de nouvelles méthodes de vente sur les places de marché grâce au fulfillment ou le statut Vendor d’Amazon.)

 

Pour résumer les aspects positifs et négatifs du dropshipping :

➡️ Le dropshipping n’inclut que trois étapes : vous proposez des produits du catalogue de votre fournisseur dont vous fixez le prix. Votre client vous commande le produit, vous transférez votre commande au fournisseur qui prépare et expédie le colis.
➡️ Une solution simple pour s’exonérer de la gestion coûteuse des stocks et de la logistique tout en conservant le contrôle sur les conditions de vente de votre produit ainsi que sur le service après vente.
➡️ Le dropshipping s’avère efficace avec une bonne stratégie de communication et un bon partenariat avec votre fournisseur afin de ne pas être décrédibilisé auprès de vos clients en cas de rupture de stock ou mauvaise gestion de la logistique. Attention, étudiez les frais de livraison de votre fournisseur qui se répercutent sur votre stratégie de prix.

Une bonne méthode pour commencer un business qui peut s’avérer très puissante avec une bonne stratégie digitale et commerciale !

Asdoria, l’Agence Web e-commerce à vos côtés

Vous avez besoin davantage de conseil pour votre stratégie commerciale et webmarketing ?
Chez Asdoria, quelles que soient vos méthodes de vente, nous maîtrisons toute la chaîne du e-Commerce depuis plus de douze ans. Rencontrons-nous et discutons de votre projet ensemble.

Posted by Julie Sébille

Responsable Marketing Digital : Exacerber la puissance du e-Commerce

Être une Agence Digitale ne se cantonne pas au « simple » fait de créer des sites. C’est aussi connaître les méthodes, les stratégies, les comportements des internautes pour créer des sites marchands ou vitrine, mais avant tout des sites qui fonctionnent. Et c’est là toute la subtilité.
Nous vous parlons souvent de la technicité nécessaire pour pouvoir s’assurer d’une bonne performance. C’est vrai. Le Web Marketing est là pour animer votre site de manière stratégique. Déployer votre visibilité, être à l’affût de vos méthodes de vente, s’assurer d’une bonne rentabilité de votre e-commerce et vérifier qu’aucune anomalie n’interfère avec le bon fonctionnement des ventes.

C’est le rôle de Xavier, au sein de l’Agence. Sa mission ? Gérer l’intégralité du Marketing Digital de l’un de nos clients réalisant plus de 4.5 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel en n’utilisant que le canal digital. Découvrez sa vision du Web Marketing et de l’enjeu de ce poste au sein de votre entreprise :

En quoi consiste ton rôle de responsable Marketing Digital et e-commerce de l’un des clients de l’Agence ?

Bonne question, je vais essayer d’y répondre brièvement !
Tout d’abord, il est nécessaire de remettre les choses dans leur contexte. Aujourd’hui, le terme Web Marketing veut tout et rien dire. Tout dire, car tout le monde est dans une démarche marketing, chaque individu et chaque société. Rien dire, car il n’y a pas de règles bien précises qui « bornent » le métier, les techniques sont illimitées. Le Marketing c’est tout d’abord une culture, une manière de penser. C’est une démarche qui met en œuvre des moyens dans le but de réaliser un objectif rentable.

Rapprochons tout cela de notre métier et dans un contexte digital maintenant : le rôle du responsable Web Marketing est de définir une stratégie digitale, liée à des objectifs commerciaux, la contrôler, la faire évoluer et en mesurer les résultats. C’est un rôle extrêmement polyvalent. Prendre le rôle de RM en agence web pour le compte d’un client peut être complexe.

En général, le RM est déjà présent chez le client et c’est lui qui travaille ponctuellement avec une agence : relation client/prestataire.

L’externaliser chez une agence web, c’est la recette magique Asdoria. L’agence est par définition « à jour » voire en avance sur les technologies web.
En tant que « business accélérateur », c’est la promesse faite au client qui souhaite délocaliser son service Marketing chez Asdoria : un Web Marketing proche avec le client et qui a une avance concurrentielle du point de vue technique.

En tant qu’expert du Marketing Digital, quelles sont tes missions quotidiennes ?

Nous fonctionnerons par thème, prenons par exemple le thème le plus populaire « Prendre des parts de marché online » :

  • Générer du trafic dans une démarche de conversion et de ROI.
  • Mener des actions promotionnelles, étudier les ventes, segmenter un catalogue et définir des tarifs.
  • Gérer des boutiques en ligne : travailler sur des créations ou refontes, jouer sur des leviers pour maximiser les conversions…
  • Conquérir de nouveaux marchés : négocier avec de nouvelles marketplaces, créer des partenariats à l’étranger…
  • Et surtout « statistiquer », le RM se doit d’avoir son propre Dashboard.

Selon toi, les Marketplace seront un élément incontournable dans la stratégie de développement eCommerce des entreprises d’ici quelques années ?

Excellente question, merci de me la poser !
C’est déjà le cas. Incontournable oui, car la marketplace influence forcément n’importe quel business en ligne.
Une marketplace qu’est ce que c’est ? C’est un endroit du web à fort trafic où les marchands (au pluriel) proposent des produits (parfois les mêmes) à des acheteurs.
La concurrence étant rude, la marketplace tend à tirer les prix vers le bas, c’est donc à la fois un redoutable concurrent ainsi qu’un judicieux allié.

« Pourquoi acheter sur une boutique en ligne quelconque alors que la promesse Amazon est tellement forte ? »

Le prix marché, c’est Cdiscount qui le fixe aujourd’hui. Pour un e-Commerçant qui souhaite vendre une gamme de produits online, attention de réaliser un bench précis surtout sur les marketplaces. Une politique de prix plus élevés qu’Amazon est difficile à concevoir. Pourquoi acheter sur une boutique en ligne quelconque alors que la promesse Amazon est tellement forte ? Un prix au plus bas et une livraison le lendemain… Le e-commerçant doit se démarquer et proposer une promesse client forte : une garantie étendue, des délais de retours et échanges plus longs, des paiements différés, une appartenance à la marque

D’autre part, vendre sur Mano Mano c’est l’assurance d’être immédiatement exposé à des dizaines de milliers de clients potentiels. Et donc potentiellement de vendre très rapidement. Aujourd’hui la marque Bosch est présente en son nom propre sur Mano Mano et propose plusieurs gammes aux clients de la marketplace.
Quel est le but ? Renforcer la notoriété et la présence de la marque.

C’est un business model qui se réfléchit sérieusement, tant les objectifs sont multiples.

Pour toi, quelle est la mission la plus enrichissante et satisfaisante que tu as accomplie jusque-là ?

Vendre sur des marketplaces à l’étranger. Ça, c’est de la vraie conquête de part de marché ! La frontière peut parfois être mince entre commerce et marketing, mais réussir à faire référencer ses produits sur un nouvel axe de vente et en plus dans un pays différent, c’est une vraie satisfaction.
La volonté de s’internationaliser est toujours motivante, et ça nourrit une certaine ambition. C’est un peu comme une validation, le niveau 1 est terminé, on peut passer au niveau 2.

Quels sont tes outils webmarketing de prédilection ?

Il existe une multitude d’outils, pour gérer les projets, étudier le SEO, le trafic… Le rôle du RM c’est aussi de challenger et donc de proposer de nouveaux outils, de s’adapter ! Tout bouge très vite, le meilleur outil, c’est le suivant. Il y a bien sûr les incontournables statistiques Google pour le suivi de trafic, positionnement et comportement utilisateur. Au-delà de ça, le meilleur outil est un tableau de bord sur-mesure. Les décisions se prennent en fonction des chiffres : fréquentation, panier moyen, taux de ré-achat, marge… Chaque business est spécifique, un outil standard ne saura pas répondre aux besoins.

Et enfin, quel est ton aspect favori du métier ?

L’instantanéité !
C’est là, la force de l’agence, reposer sur des compétences multiples et variées pour une forte réactivité. Réactivité pour corriger des problèmes bien sûr, mais surtout pour le lancement de nouvelles opérations. Le « Time to market » est réduit au maximum et c’est ce que recherche un client (de l’agence) : une concertation sur le besoin, une conception réfléchie mais accessible et une mise en exécution rapide. Un résultat à la hausse dans un laps de temps toujours plus court, je pense que c’est ça « business accélérateur », non ?

*****

Et vous, sur quels canaux digitaux déployez-vous vos produits ? Comment élaborez-vous votre stratégie de marketing digital ? Besoin d’aide, un conseil ? Notre Agence réuni plus de 28 experts comme Xavier dans tous les domaines du web. Web Marketing, développement et programmation, référencement et rédaction, infrastructure web, graphisme et design, stratégie, consulting

Vous voulez-en savoir plus ? Suivez notre actualité sur les réseaux sociaux, ou prenez rendez-vous pour venir nous voir à l’Agence (dans le respect des règles sanitaires en vigueur évidemment) !

Posted by Julie Sébille